Voir le monde en 3D

L’intitulé de ce parcours EAC s’inspire de PatrimoineS 3D, désormais appelé La Stéréothèque : cette banque de données riche de 15.000 images stéréoscopiques (donnant l’illusion de la profondeur) produites entre 1850 et 1950, a été développée par Archéovision (UMS 3657 du CNRS) en collaboration avec le CLEM. Voir le monde en 3D est un prototype de projet EAC pour le moment expérimenté dans un seul lycée. Il a pour but de sensibiliser à la fois au patrimoine via un support visuel, et à l’évolution des techniques de représentation en trois dimensions. Les élèves pourront s’initier à la photogrammétrie en concevant un modèle 3D d’un élément de leur établissement ; ces ressources, à termes, pourraient être rassemblées sur une carte interactive en ligne, et accessible sur les lieux, via un smartphone, pour comparer l’original et sa reproduction.


Ingénierie culturelle, gestionnaires des ressources, Partenaires artistiques, numériques, scientifiques : CLEM, Archéovision