Mémoire de l’immigration

Mémoire de l’immigration s’appuie principalement sur le réseau du Rahmi (Réseau Aquitaine pour l’Histoire et la Mémoire de l’Immigration) pour initier les élèves aux apports des populations immigrées à notre société et notre histoire, sur les plans économiques, culturels, etc. Le Rahmi entretient pour ce faire une vaste banque de données numériques issue de multiples collectes de mémoire orale, et possède un espace pédagogique qui a pour but d’être enrichi par les réalisations des élèves. Au Rahmi s’ajoutent notamment les Archives Départementales du Lot et Garonne, et l’association Ancrages.

Cette expérimentation se présente comme une initiation à la collecte de la mémoire orale et à l’entretien, au traitement de ces données et à leur restitution. Les actions s’intègrent dans des matières variées, avec une légère prédominance pour les langues et l’histoire-géographie ; elles visent à confronter les élèves à l’histoire de l’immigration à un niveau local, parfois même biographique, et participent de l’éducation civique. Elles peuvent ainsi valoriser le vivre-ensemble et la variété des parcours, et faire de l’immigration plus qu’un chapitre isolé de l’histoire.


Ingénierie culturelle : Rahmi

Partenaires culturels détenteurs ou gestionnaires des ressources : Anciens du CAFIArchives Départementales du Lot et Garonne

Partenaires artistiques, numériques, scientifiques :

Fiche action académique